Utiliser l’eau d’un puits a buse pour arroser son jardin

Utiliser l’eau d’un puits a buse pour arroser son jardin

Pour avoir un beau jardin et faire une bonne récolte de fruits et légumes (dans le cas d’un potager), il est important de fournir aux plantes, la quantité d’eau dont ils ont besoin. Cependant, l’arrosage des végétaux avec l’eau du réseau conventionnel induit souvent de forte consommation hydrique, augmentant ainsi le montant de la facture. Pour éviter ces dépenses tout en continuant à bien prendre soin de leurs jardins, plusieurs personnes optent pour une source d’eau naturelle comme le puits. En plus des avantages économiques qu’elle offre, cette eau souterraine est dépourvue de chlore. Cela est idéal pour le développement des plantes ainsi que pour la conservation de l’écosystème du sol. Comment se servir de l’eau du puits à buse de sa maison pour l’arrosage des plantes de son jardin ?              

Aspirer l’eau de son puits avec une pompe immergée

Pour avoir l’eau de votre puits à buse à disposition pour votre jardin, sans fournir trop d’énergie, il est nécessaire d’investir dans une machine d’aspiration d’eau. La pompe immergée s’avère l’option la plus recommandée, si la profondeur de votre source d’eau est supérieure ou égale à 8 mètres. Une telle machine a la capacité de capter l’eau souterraine jusqu’à une profondeur de 300 mètres. Ainsi, grâce à cette pompe de puits vous pourrez avoir, en une heure, entre 3 à 6 mètres cubes d’eau directement accessible pour l’arrosage de votre jardin.  

Cette solution rend l’arrosage de votre potager plus facile. Il ne sera pas nécessaire de puiser l’eau vous-même ou de trainer des arrosoirs et des seaux avant de procurer l’eau à vos plantes. Il suffira de relier une tuyauterie, un raccord, une pomme d’arrosage ou des tourniquets à la sortie de l’eau pompée. En outre, investir dans une pompe de puits représente une option qui vous permettra de réaliser des économies sur le long terme. Cependant, pour ne pas contaminer l’eau de ville, par de potentiels microorganismes ou toxines, il est crucial de dédier une tuyauterie spécifique à l’eau de puits. Il faudra également trouver la pompe de puits convenable.

Opter pour un modèle de pompe immergée autonome

Placée directement dans votre puits à buse, la pompe immergée aspirera l’eau puis la refoulera à la surface à travers une tuyauterie spécifique. Toutefois, pour bien profiter de votre investissement et surtout, pour éviter de vous tracasser, choisissez un modèle très étanche, facile à amorcer et surtout automatique.

Une pompe immergée automatique pour puits ne nécessite aucune intervention humaine pour se déclencher. En plus, elle démarre exclusivement lorsqu’elle est sollicitée. Par ailleurs, cette même machine sera utile pour alimenter vos toilettes et votre lave-linge. Pour plus de confort, veillez à ce que votre pompe ne fasse pas de bruit.

Analyser l’eau de votre puits, pour l’arrosage d’un potager ou d’un verger

Si votre jardin est constitué de pelouse, de plantes ou de fleurs non comestibles, l’eau de vote puits à buse peut être directement utilisée pour l’arrosage. Mais, dans le cas où vous disposez d’un potager, d’un verger, d’un jardin de fines herbes ou d’espèces aromatiques et thérapeutiques, il est nécessaire d’analyser votre eau de puits au préalable.

En réalité, l’eau de cette source, même si elle est limpide, peut contenir des microbes ou des toxines, la rendant non potable. La pompe immergée ne peut détruire ces éléments nuisibles. Ainsi, l’analyse et le traitement du liquide fourni par votre puits à buse s’avèrent un impératif. Cela peut être fait même si vous avez déjà installé votre machine d’aspiration et de refoulement de l’eau.

Déclarer l’utilisation de l’eau de son puits à la mairie et à la DASS

Selon loi promulguée depuis janvier 2009 en France, pour utiliser une source d’eau de propriété pour des fins domestiques, il est obligatoire de déclarer cette activité à la mairie. L’arrosage de jardin ne déroge pas à cette réglementation. Les utilisations annuelles d’eau inférieure ou égale à 1000m3 sont concernées. Tous les puits dont les profondeurs sont supérieures à 10 mètres devront être déclarés à la Direction départementale des Affaires Sanitaires et Sociales (DASS).

auteur du blog

crassulaceae

Related Posts

Tout sur la plantation d’avocat en France

Tout sur la plantation d’avocat en France

Cultiver ses propres legumes : guide pour son premier potager maison

Cultiver ses propres legumes : guide pour son premier potager maison

L’abri de jardin: un incontournable intemporel dont l’utilite ne se dement pas.

L’abri de jardin: un incontournable intemporel dont l’utilite ne se dement pas.

A la decouverte des plantes grimpantes

A la decouverte des plantes grimpantes

à propos

auteur du blog

Bonjour à tous !
Étant responsable de plusieurs espaces verts au sein de ma commune, je souhaitais vous faire part de mes astuces pour maintenir un jardin dans un parfait état.
De nombreux articles sur les actualités botaniques seront postés régulièrement.
Bonne lecture !

Bienvenue et bonne lecture.